L’innovation est au cœur des stratégies d’entreprises d’aujourd’hui. La généralisation de l’utilisation des imprimantes 3D a accéléré le phénomène en permettant aux entreprises d’intégrer des processus de R&D en interne. Que ce soit pour répondre aux demandes de vos clients ou pour concrétiser une idée évoquée en interne, le développement de nouveau produit est aujourd’hui facilité et bien plus économique. Mais on ne s’improvise pas bureau d’étude du jour en lendemain et posséder une imprimante 3D ne suffit pas à réussir la conception d’un nouveau produit. Voici nos conseils pour vous lancer et réussir.

Un nouveau produit répond à une problématique 

Que vous ayez identifié un problème par vous-mêmes ou qu’un client vous l’ait soumis, concevoir un nouveau produit répond à une problématique précise. Il vous faut donc identifier et comprendre les besoins sous-jacents. Il ne suffit pas de répondre à la demande mais de la contextualiser pour y répondre au mieux.

Pourquoi ce besoin ? Comment ce produit peut améliorer nos performances ? Comment s’intègre ce produit dans notre fonctionnement global ? D’autres solutions ont-elles été testées ?

Il est indispensable d’avoir une vision d’ensemble de votre problématique afin de proposer la solution et le produit le plus performant possible.

Brainstormer avec les personnes concernées

Il n’est pas utile de réunir l’ensemble de votre entreprise mais il est par contre essentiel de garantir une bonne communication et une véritable collaboration en interne. Si le problème est remonté par un client, vos commerciaux doivent pouvoir facilement le faire remonter. Si le problème est détecté en interne, il est indispensable de faciliter la transmission des informations et d’encourager la communication entre vos services.

Réunissez ensuite toutes les personnes concernées par le problème pour ébaucher une solution ensemble afin de couvrir toutes les données du problème : techniques, logistiques… Plus tôt vous identifierez les risques dans le cycle de conception, plus vous éviterez les problèmes au moment de la mise en œuvre de la modélisation et de la conception.

Soyez avant-gardistes

Ne vous contentez pas de solutionner le problème mais essayez de voir plus loin ! Que peut apporter en plus votre produit ? Soyez proactifs face aux possibilités de votre marché. Pensez votre potentiel de développement technologique parallèlement à votre développement produit et recherchez s’il n’y a pas des synergies qui peuvent s’opérer avec ce nouveau produit et explorer toutes les facettes du futur produit afin d’anticiper et intégrer la solution de futurs éventuels problèmes.

Vous gagnez en efficacité et garantissez la meilleure utilisation possible de votre futur produit.

Prototypez le plus top possible

Notre dernier conseil porte sur le prototypage : commencez le plus tôt possible et même avec des composants simples au départ. Plus vous penserez votre produit en amont, plus vous pourrez le tester, l’éprouver sur tous les plans et l’affiner au fur et à mesure. Si vous allez trop vite dans le processus de développement sans commencer à éprouver le produit, vous risquez de faire face à de grosses difficultés à résoudre d’un coup.

C’est tout l’intérêt d’intégrer une ou plusieurs imprimantes 3D à vos services. Grâce à leurs performances, vous pourrez réaliser des prototypages rapides et de qualité en éprouvant au fur et à mesure le concept de votre produit. Retravailler le produit est facile et les ajustements peuvent être apportés au fur et à mesure plutôt que de procéder à des changements majeurs.

Là où vous hésitiez à investir en faisant appel à des prestataires extérieurs, vous pouvez tester rapidement vos futurs produits au fur et à mesure grâce à l’impression 3D et stopper rapidement le projet si vous rencontrez des freins insurmontables sans avoir trop dépensé ou vous pouvez au contraire éprouver votre futur produit étape par étape et déterminer s’il en vaut la peine en économisant du temps et de l’argent !