Se lancer dans le 1er achat d’une imprimante 3D peut paraître un peu compliqué. Marché en développement, on trouve de plus en plus de produits à des prix très différents et on ne maîtrise pas encore forcément tous les critères pour bien choisir son imprimante 3D. Si la marque peut constituer un critère de choix engageant, elle ne peut constituer votre seul critère de choix car le marché propose de nouveaux modèles performants chaque jour. Nous avons donc conçu ce guide étape par étape pour vous faciliter la tâche et réaliser un choix raisonné et adapté.

Quels sont vos besoins ?

La 1ère étape de votre choix consiste à déterminer votre usage. On trouve des imprimantes 3D à tous les prix et pour tous les usages. Il existe ainsi des imprimantes 3D très chères et haut de gamme destinées à la production de produit de pointe avec des matériaux spécifique tel que le métal, la résine, ou encore la céramique. Ces imprimantes sont destinées au secteur industriel ou des secteurs professionnels très particuliers. Plus abordable la technologie par dépôt de fit est de plus en plus utilisée par la grande majorité des professionnels, essentiellement pour du prototypage rapide ou de la petite série, ils ont besoin d’imprimantes 3D performantes dont les fonctionnalités peuvent être plus limitées avec des prix plus abordables. L’usage de l’imprimante 3D grand public se démocratise également pour toux ceux qui ont le plaisir de fabriquer des objets avec un esprit créatif et qui souhaitent faire prendre vie à leurs idées les plus folles. Des imprimantes particulièrement abordables peuvent donc répondre à leurs usages simples.

Inventure_2

NOTRE CONSEIL :

Notre catalogue s’adresse à de nombreux utilisateurs avec des imprimantes 3D capables de satisfaire des professionnels exigeants mais aussi les particuliers qui cherchent à se faire plaisir avec un matériel performant. Avec des entrées de gamme autour de 1 000€, les particuliers seront satisfaits et pourront imprimer de objets de grande qualité. Pour les professionnels ou industriels, plus soucieux de la vitesse de réalisation ou du rendu mais aussi de la fiabilité et de la solidité de leurs impressions, notre gamme d’imprimantes professionnelles promet un rapport qualité / prix plus intéressants avec des entrée de gamme autour de 1 500€. À noter que si vous souhaitez imprimer en 2 couleurs ou 2 matériaux distincts, votre choix devra se porter sur une imprimante à 2 têtes d’impression.

Quelle performance recherchez vous ?

Une fois fixés sur l’usage que vous souhaitez en faire et les types de modèles pouvant y répondre, il est temps de vous interroger sur les performances recherchées. La vitesse d’impression peut constituer un critère de choix cependant sachez que vitesse et précision sont corrélées. Ainsi, vous ne pouvez pas espérer imprimer un objet avec une grande précision sans rallonger le temps d’impression. Imprimer avec une précision de 100 microns au lieu de 300 demandera par exemple 3 fois plus de temps (100 microns = un dixième de millimètre). Ainsi, retenez que les performances en termes de vitesse affichées par les fabricants peuvent parfois se faire au détriment de la qualité.

La précision constitue le critère de performance indispensable à votre décision. Pour connaître les performances de votre future imprimante 3D en termes de précision vous devez vous intéresser à la précision du positionnement des axes XY et à l’épaisseur des couches de filaments. Une impression de qualité doit permettre d’offrir une certaine finesse dans les détails de votre pièce et d’atténuer l’effet de couches avec un rendu qui soit le plus lisse possible. Retenez qu’en moyenne une couche maximale pour une imprimante personnelle doit se situer entre 50 et 100 microns. Avec une précision de 100 microns vous pouvez déjà avoir un rendu assez net en surface avec un bon rapport qualité / temps d’impression.  

Moins variable que l’épaisseur de couche d’une imprimante 3D à l’autre, soyez aussi attentifs au positionnement des axes XY. Par précision des axes X et Y on entend en fait le déplacement minimal de la buse par pas de moteur, en général cette valeur est comprise entre 1 et 20 microns. Plus on est proche de 1, mieux c’est. Attention toutefois, il y a toujours une différence entre les performances annoncées et la réalité. En effet les imprimantes 3D avec la technologie FDM, avec fil fondu, par exemple, produisent toujours un décalage supplémentaire puisque le fil fondu sortant de la buse coule et déborde. D’autres critères vont aussi jouer sur cette précision : les vibrations, les techniques de déplacement de la machine etc.

xyzprinting-nobel-10-le-xyzprinting-nobel-10-est-la-premiere-imprimante-de-la-gamme-de-sla-xyzprinting-le-nobel-10-offre-une-gra

hauteur-couche-impression-3D

NOTRE CONSEIL : 

Nos imprimantes 3D s’adressent aussi bien au grand public qu’au professionnels, pour les imprimantes 3D les moins chère nous ne sacrifions pas pour autant les aspects de performances. Notre catalogue est constitué d’imprimantes 3D capables d’offrir une épaisseur de couche jusqu’à 10 microns, bien au-delà de ce qui est acceptable !
La moyenne des imprimantes 3D de notre catalogue se situe autour de 100 mm / seconde, vitesse optimale pour conjuguer qualité et temps d’impression limité, mais certaines peuvent atteindre une vitesse de 200 ou 300 mm / seconde pour un rendu correcte.

Quels matériaux souhaitez vous imprimer ?

Votre besoin en terme de matériau constitue une étape importante de votre réflexion, le filament 3D que vous souhaitez utiliser déterminera les premières orientations possibles au niveau de nos modèles d’imprimantes 3D.  Il existe des ‘imprimantes 3D capables d’extruder tout type de matériaux (ABS, PLA, PET-G, Carbon, Filament Flexible, HIPS, PVA…) que l’on appel des imprimantes dites “OPEN SOURCE”. Avec ce type de modèle vous pourrez extruder n’importe quel matériau à condition d’adapter les températures d’extrusion, la vitesse d’impression, ainsi que la température du plateau. Avec moins de possibilité de matériau, nous retrouvons également sur le marché les imprimantes 3D dites “PROPRIÉTAIRES” pilotées généralement par des logiciels propres au fabricant où la possibilité d’extrusion de différents matériaux est plus restreinte.

Outre le fait de dissocier les imprimantes 3D “OPEN SOURCE” et “PROPRIETAIRE”, l’option d’un plateau d’impression chauffant vous permettra plus de possibilités d’impression avec une meilleure accroche.

La majorité de nos imprimantes fonctionnent avec le procédé FDM, Fused Depostion Modeling. Dans ce cas, le filament est chauffé et déposé par couches successives. Ce procédé permet d’imprimer en plastique (PLA et ABS) mais aussi en bois, en pierre, nylon, céramique…

D’autres procédés d’impression sont possibles comme la stéréolithographie ou SLA (stereolithography appartus) qui permet d’imprimer en résine. Plus précise, elle répond parfaitement aux exigences du secteur industriel.

copperfill-filament-cuivre

NOTRE CONSEIL : 

Avec un catalogue qui s’adresse volontairement au grand public, nos imprimantes ne permettent par l’impression avec des matériaux pointus comme la plupart des métaux, mais elles offrent de nombreuses possibilités.

Ainsi la très grande majorité des imprimantes proposées sur 3DShop impriment en plastique avec des filaments ABS et PLA. Si vous recherchez d’autres matériaux, il vous faudra combiner ce critère avec vos exigences en matière de performances. Plusieurs de nos imprimantes sont capables d’imprimer en nylon ou avec un aspect bois. N’hésitez pas à consulter notre guide sur les consommables.

Les imprimantes SLA permettant l’impression en résine sont recommandées plutôt pour un usage professionnel car leur coût est plus élevé.

Quelles dimensions d’impression ?

Autre critère pouvant faire pencher la balance : le volume d’impression. Celui-ci est variable d’une imprimante à l’autre mais retenez que plus le volume est grand plus le prix sera élevé mais surtout plus la probabilité de rater votre impression 3D sera important. Plus le volume d’impression sera important, plus vous risquez un défaut de matière à cause de la grande quantité utilisée. En outre, votre temps d’impression sera plus long aussi avec de fait plus de possibilités de rencontrer un problème au cours de l’impression. L’impression de grandes pièces sera donc réservé aux utilisateurs confirmés pour optimiser les réglages d’impressions et avoir des résultats parfaits. Pour les novices en impression 3D il sera conseillé de partir sur des modèles plus standards. 

NOTRE CONSEIL : 

Si un grand volume peut constituer un critère primordial pour certains usages, dans la plupart des cas, il ne doit constituer qu’un plus. Si vous êtes débutants dans l’impression 3D, nous vous recommandons de rester sur un volume moyen de 20*20*20 cm pour une impression optimale à un prix raisonnable. N’hésitez pas à utiliser des techniques d’assemblage pour réaliser un objet plus grand si vous le souhaitez.

Simple ou double extrusion ?

L’impression 3D à dépôt de fil peut être utilisée avec une ou deux extrudeuses. Avoir 2 têtes d’extrusion permet de réaliser des impressions 3D en bicolore ou en multi matériaux. De plus en plus utilisé pour des pièces complexes, la double extrusion permet d’imprimer des supports avec un matériau soluble, type PVA ou HIPS (voir guide des consommables). Ainsi plus besoin de désolidariser les supports de votre pièce à la main, il vous suffit de laisser reposer votre impression dans un liquide adapté, de l’eau pour le PVA ou du D-Limonène pour les filaments 3D HIPS. 

Imprimante 3D double extrusionRaise 3D

NOTRE CONSEIL : 

L’impression 3D à double extrusion nécessite des réglages plus complexes, nous déconseillons l’utilisation de cette technologie pour des personnes débutant dans l’impression 3D. En revanche la double tête améliore nettement les possibilités d’impression et permet une meilleure gestion des support en gagnant un temps précieux. C’est pourquoi, dans un avenir proche, nous pensons que la majorité des imprimantes 3D seront équipés d’une double tête. N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations. 

Service client et aide ?

Particuliers ou professionnels, soyez attentifs aux garanties, services clients et systèmes d’aide qui peuvent vous être apportés. L’impression 3D est un secteur relativement récent avec un réseau d’experts qui commencent tout juste à s’étendre.

NOTRE CONSEIL : 

En tant que professionnels du secteur, notre équipe est composée de spécialistes capables de répondre à toutes vos questions. Nous mettons à votre disposition un service client par mail, chat ou téléphone afin de pouvoir être le plus réactif possible à chaque demande avant, pendant ou après l’achat. Nos produits sont garantis afin de vous protéger des éventuels soucis que vous pourriez rencontrer après votre achat. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de nos conseillers à ce sujet. Enfin, pour optimiser au mieux l’utilisation de votre imprimante, n’hésitez pas à vous renseigner sur l’existence de communautés en ligne capables de vous apporter de l’aide si besoin ou des modèles 3D adaptés à votre imprimante.