La modélisation 3D comment ça marche ?

Vous en avez assez d’imprimer des objets à partir de fichier tous prêts ? Vous avez développé l’idée d’un nouvel objet ou un nouveau produit ? Vous vous sentez prêts à vous lancer dans la modélisation 3D ?! Avec des logiciels de plus en plus simples, n’importe qui peut en quelques semaines réussir à réaliser des images 3D des plus réalistes. S’il existe de nombreux logiciels et nous ne pouvons vous décrire le fonctionnement de chacun, voici le fonctionnement de base de la modélisation 3D avant de vous lancer sur votre logiciel. Nous nous concentrerons ici sur la modélisation polygonale. Ce guide ne remplacera en aucun cas une formation mais nous l’avons conçu afin de vous expliquer les bases de fonctionnement de la modélisation.

Qu’est ce que la 3D ?

Nous vivons dans un monde non pas en 3 mais en 4 dimensions ! Et les logiciels recréent d’ailleurs ces 4 dimensions, malgré leurs noms trompeurs.

La première dimension porte le nom d’axe X, l’horizontal. Cet axe va de gauche à droite et réciproquement, il permet de bouger et voir dans ces 2 directions. La seconde dimension qui s’ajoute est l’axe Y, le vertical, qui permet de bouger et voir de haut en bas et de bas en haut. En combinant ces 2 dimensions on peut créer et voir des formes planes, des dessins, des photos etc.

La 3ème dimension, qui va faire toute la différence, c’est l’axe Z : la profondeur. En ajoutant cette dimension aux 2 précédentes, on peut bouger et voir dans toutes les directions !

Enfin, la 4ème dimension c’est le temps ! On parle de logiciel 3D car ils permettent en effet de créer des formes et objets selon les axes X,Y et Z mais beaucoup permettent de créer des animations et pour cela on ajoute la 4ème dimension : le temps. Bon nombre de logiciels sont donc en 4D !

Le logiciel vous situera toujours selon les 3 axes X, Y et Z et vous pouvez bougez autour de vitre objet pour le voir et le travailler sur toutes ses faces. Cependant retenez que la perspective est comme dans le monde réel, les objets peuvent donc être déformés selon notre angle d’observation et la distance. La vue isométrique vous permettra d’afficher l’objet sans que la distance n’affecte les tailles et vous pourrez travailler plus facilement.

Voxelizer_foto

Créer un polygone 

Avant de vous lancer, il vous faudra en 1er lieu créer un projet afin de pouvoir sauvegarder au mieux votre travail. Le projet vous permet de conserver tous les fichiers nécessaires à la création de votre objet. Nous vous conseillons de séparer les différents éléments composants votre objet définitif en plusieurs fichiers, cela vous évitera de tout recommencer en cas de problème : si vous créez une voiture : créez un fichier avec le modèle pour la roue, un fichier avec le châssis et assemblez les sur 3ème fichier. Si ce dernier plante ou pose problème vous pourrez repartir de vos sources. Pensez juste à ajuster vos éléments sur une même échelle.

Ensuite, vous allez pouvoir vous lancer dans la création d’un polygone de base. Il va s’afficher sur la partie centrale, la scène 3D. Au départ vide, la scène vous propose une grille de repères qui guidera vos déplacements.

Avec tous les logiciels, vous pouvez utiliser un outil de création semi-automatique ou automatique et avec certains, vous pouvez, en plus, choisir de dessiner votre polygone. Avec les créations automatiques, vous pouvez définir vos dimensions et l’objet se place automatiquement sur la grille.

Pour les logiciels qui permettent de dessiner vous-même votre polygone, il suffit de sélectionner le polygone que vous souhaitez puis de vous placez sur la scène et faire un 1er clic. En gardant le bouton enfoncé, vous n’avez plus qu’à tracer la forme et vous aurez une forme en 2D. Lâchez le clic et cliquez à nouveau en vous déplaçant vers le haut ou le bas pour lui donner de la hauteur et vous aurez un volume en 3 dimensions !

Tout au long de votre travail, vous pouvez changer l’affichage de la forme : en wireframe, on voit toute sa structure, en forme pleine ou avec les textures par exemple…

Avant d’entamer votre modélisation, vous pouvez gérer les paramètres de votre polygone : vous pouvez ajouter ou retirer des faces, ajuster la hauteur etc. Tous les logiciels prévoient un historique des modifications, vous pouvez à tout moment revenir en arrière.

ours3D

Ecureuil 3D

Changer de vue et de déplacement

Pour travailler au mieux, vous allez devoir changer de vue régulièrement : quand on règle la hauteur du polygone, on travaille sur une vue de face mais si on veut travailler sa profondeur, par exemple, il faudra passer à une vue de côté. N’hésitez pas à vous entraîner à passer d’une vue à l’autre. De base, vous êtes sur une vue en perspective.

Pour plus d’efficacité, vous pouvez aussi diviser votre écrans en plusieurs vues. Cela permet de visualiser les modifications sur toutes les faces rapidement. Enfin, vous pouvez bien entendu zoomer sur vote objet.

Maintenant que votre polygone est en place et que vous savez l’observer sous toutes les coutures, vous allez devoir le bouger ou le mettre à l’échelle pour créer votre objet.

Les déplacements se font selon nos 3 axes X , Y et Z.

Pour vous déplacer dans la vue, vous pouvez utiliser votre menu ou des raccourcis appropriés à votre logiciel. 3 déplacements sont possibles : changer l’angle de vue et l’orientation de la forme, déplacement latéral et déplacement avant ou arrière.

Attention à votre angle de vue si vous êtes en vue du dessus, vous ne pourrez déplacer le polygone qu’en X et Z mais pas en Y…

Vous pouvez effectuer une rotation grâce à l’outil de rotation. Avec l’outil rotation vous dessinez une sphère qui sera votre axe de rotation sur lequel vous pourrez agir pour bouger votre polygone.

Vous pouvez ensuite changer d’échelle (de taille) selon vos besoins en x, y et ou z (de base l’échelle des 3 axes est de 1). Cela peut vous permettre d’écraser ou étirer un polygone, par exemple.

Vous pouvez aussi verrouiller un axe qui restera fixe lors de vos modifications. Par exemple, si vous verrouillez l’axe Y et que vous appliquez des modifications sur les autres axes, la hauteur de l’objet restera inchangée.

Axes 3D

Créer un objet à partir d’un polygone

Pour créez votre objet, vous n’avez plus qu’à modifier votre polygone et l’assembler avec d’autres pour obtenir la forme voulue… Une fois l’objet dessiné vous pouvez lier vos polygones en un groupe qui formeront votre objet. Pour modifier vos polygones, vous pouvez en sélectionner une partie: face, arrête ou sommet et la modifier et déplacer selon vos besoins. Vous pouvez ainsi déformer votre polygone à votre guise jusqu’à obtenir la forme souhaitée. Parmi les possibilités à votre disposition pour modéliser votre objet vous pouvez :

  • Extruder : il va s’agir de donner du volume à une face de votre polygone. Vous sélectionnez une ou plusieurs faces avec l’outil et vous les faites ressortir en y ajoutant du volume. Vous pouvez ensuite manipuler vos faces extrudées comme bon vous semble les diviser, les manipuler… Par exemple sur une sphère, vous pouvez extruder des faces et leur donner un aspect de petits cônes fins et cela vous donnera une boule avec des picots…
  • Fusionner : vous pouvez fusionner des éléments d’un polygone avec cette fonction. Par exemple, vous pouvez fusionner 2 sommets d’un cube et vous aurez 2 faces en triangle.
  • Supprimer des faces ou remplir les trous : vous pouvez aussi supprimer une ou plusieurs faces. En modifiant l’aspect de votre polygone, vous pouvez aussi générer des trous que vous souhaiterez remplir, il existe une fonction pour ça.
  • Couper des faces ou des arrêtes : vous pouvez couper une face pour recréer une nouvelle forme.
  • Ajuster l’épaisseur ou le diamètre d’une forme à certains endroits : votre logiciel vous permet aussi de déformer votre polygone en créant un objet avec un diamètre différent : par exemple pour donner à un cylindre l’aspect d’une amphore.

NOTRE CONSEIL : 

Patience et minutie seront vos atouts ! Chaque détail demande du travail et du temps… Ne commencez pas par un projet trop ambitieux mais commencez par vous familiariser avec le logiciel et acquérir les bases avec des formes simples puis augmentez la difficulté au fur et à mesure. S’il n’est pas indispensable de savoir dessiner parfaitement pour modéliser un objet, des notions vous seront toujours utiles. Maîtriser l’espace, les postures pour des personnages, constitueront autant d’atout pour réussir votre modélisation. Projetez-vous toujours dans vos 3 dimensions et pensez toujours votre objet dans un plan.